L’internet mobile freine l’élan des cybercafés.

Le besoin de communiquer aujourd’hui est si pressant et urgent, chacun cherche à avoir l’internet avec soi n’importe où à travers le monde. Ainsi, les cybercafés étaient conçus pour répondre à un besoin en communication pour les internautes. En ce moment, il y a une baisse de régime dans la fréquentation des cybercafés par les internautes avec la montée en puissance de l’internet mobile en Haïti. 

Au début de l’année 2000, la jeunesse haïtienne a connu les cybercafés. A l’origine un cybercafé est un café ou l’on peut utiliser des ordinateurs reliés à l’internet. Toutefois en Haïti, un cybercafé est uniquement un espace public où on peut trouver accès à l’internet.

Le besoin de communiquer avec des amis de l’étranger ou des parents se fait toujours sentir n’importe où et n’importe quand, de même il peut être urgent d’envoyer un message à un contact ou de vérifier sa boite mail. Voilà comment en Haïti, tout comme dans d’autres pays, on rencontre un peu partout des cybercafés.

C’est par l’entremise des cybercafés que la vaste majorité des haïtiens accède à l’internet. Les cybercafés étaient devenus une activité économique très prisée. Autrefois on payait 50 gourdes l’heure soit 1,25 $. La principale activité dans un cybercafé est l’internet, cependant il y a d’autres services, tels que le traitement de texte, la photocopie, l’impression, numérisation (scanning)  et la vente aussi des matériel informatique.

Par ailleurs, l’internet mobile était jusque là un luxe en Haïti. Réservé surtout aux personnages importants dans la société haïtienne. Cependant, il ya une compagnie téléphonie vietnamienne qui vient juste d’arriver en Haïti, et en peut de temps elle a démocratisé l’accès à internet.

Ainsi, il suffit d’avoir un téléphone intelligent et avoir accès à l’internet à un tarif très compétitif et à la portée des petites bourses. Aujourd’hui presque tous les étudiants et les

via scripts.mit.edujeunes haïtiens ont accès à l’internet mobile. Le désir d’être connecté en permanence, avoir accès à l’internet n’importe où et n’importe quand est devenu une nécessite pour cette génération très accroché aux nouvelles technologies de l’information.

Notons en passant, que cette nouvelle compagnie téléphonie est la seule à exploiter la fibre optique, une technologie qui permettra notamment d’avoir un meilleur accès à l’internet mobile.

Bien que l’engouement pour l’internet augmente au fur et à mesure, la nécessité d’être à la mode avec un Black Berry et être toujours sur les réseaux sociaux ralentit les activités des cybercafés, d’ailleurs ils n’offraient pas toujours une connexion parfaite.

4 Commentaires

  1. c’est dommage pour les cybercafés, mais l’internet mobile est moins cher, plus pratique. Si ces jeunes veulent continuer leurs activités, ils se doivent de trouver de nouveau concept pour attirer des clients

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *