Haiti: quand les ONG sont plus présents sur le terrain que l’Etat centrale!

Avant le tremblement de terre du 12 janvier, plusieurs parlementaires de la république, était très critique vis-à-vis des ONG qui travaillent sur le terrain. Selon le constat de plus d’un, le nombre d’ONG présent en Haiti a double depuis le séisme qui a ravagé le pays. Si autrefois certains ONG faisait l’objet de pas mal de critique au sein des membres de la population les plus defavorisés, aujourd’hui leur présence se révèle très payant pour de nombreux citoyens qui sont en difficultés.

Pendant que l’Etat centrale ne pouvait pas ou ne faisait pas grand chose après le tremblement de terre, les ONG était très présent et accompagnait la population. Aujourd’hui encore, beaucoup D’ONG parait prendre place du gouvernement en construisant des abris permanents pour les 1.5 millions des gens qui n’ont pas de maison et qui ont tout perdu. C’est le cas pour L’UNOPS, CARE  et tant d’autres ONG. Si l’État pouvait réellement les encadrer et exige une bonne coordination, le mouvement de solidarité des citoyens du monde entier servirait vraiment à aider Haiti à renaître de ses cendres.

À propos de l'auteur

Nelson Deshommes

Vous êtes sur le blog de Nelson Deshommes. Je suis de nationalité haïtienne, journaliste indépendant, blogueur et chercheur en psycho-paranormal. Depuis 2010, je deviens un vrai passionné des nouveaux médias et des technologies numériques. Sur ce blog, au premier abord je désire vous faire découvrir la face cachée de la perle des Antilles. Son histoire, ses richesses culturelles et sa beauté naturelle.

Archives par auteur

1 Commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *