A Noël, on partage comme on respire

cadeau-noel-partage

Crédit photo: Annie Spratt /unsplash

Il arrive toujours ce moment de l’année où l’on a envie de partager. D’abord des moments forts en famille ou entre amis. Mais aussi d’échanger des cadeaux entre des proches. C’est en substance ce que la magie de Noël offre à tous.

Il y a parfois, dans le geste du partage à Noël, un acte de charité. C’est comme s’il ne pouvait y avoir de Noël sans cadeau. D’ailleurs, on oublie parfois ce qui compte le plus pour l’autre tout au long de l’année.

Mais on ne passera pas Noël sans offrir notre attention aux autres. Même si de nos jours avec les médias sociaux, le plus souvent on ne fait que copier-coller les messages de Noël pour les partager à d’autres. Le temps des réveillons en familles et amis ou l’on offre notre présence aux autres est presque révolu.

A Noël on aime, et on partage

Ce mythe de la Noël nous fascine tous. On est obsédé par l’idée de pouvoir poser une action positive en partageant un petit présent à nos amis. Certains iront même à faire des dons aux prisonniers, aux malades de certains hôpitaux publics. Bref, à Noël ce n’est pas l’envie de partager qui manque. Mais ceux qui ont cette volonté n’ont pas toujours les moyens.

Parfois il y a des gens qui paniquent, seulement parce qu’ils n’ont pas le moyen d’offrir un présent inestimable à un être cher pour la Noël. C’est aussi ça la fête de Noël. Et vous, croyez-vous qu’on partage beaucoup plus à Noël que les autres jours de l’année?

Mais devrions-nous vraiment attendre ce moment unique de l’année pour apprendre à partager ce que nous sommes et ce que nous avons aux autres ? J’imagine très bien que ce n’est pas le cas pour tout le monde.

Le partage, c’est un état d’esprit….

Même si en réalité à Noël, la plupart des gens espèrent toujours pouvoir partager un moment inoubliable avec leurs familles. Mais ce qui serait juste, c’est de pouvoir entretenir cette flamme de l’esprit de Noël tout au long de l’année.

Car le vrai moment pour partager c’est maintenant. C’est toujours. Ce moment ne devrait pas se résumer seulement à la fête de Noël. Même après cette fête nous devons continuer quand même à partager des moments forts avec les gens. Pas seulement avec ceux que nous aimons tendrement.

Le plus dur c’est toujours de s’ouvrir aux autres : aux marginaux, aux sans-abris, aux démunis et aux personnes handicapées. N’attendez surtout pas la Noël pour leurs offrir votre amour et votre présence.

Je sais que la plupart des gens vont cesser de partager une fois la fête de Noël est terminée. Ne soyez pas comme eux. Parce qu’il n’est écrit nulle part que vous devriez partager seulement à Noël, parce que les autres auront toujours besoin de notre présence pour un moment de détente et de bien-être.

À propos de l'auteur

Nelson Deshommes

Vous êtes sur le blog de Nelson Deshommes. Je suis de nationalité haïtienne, journaliste indépendant, blogueur et chercheur en psycho-paranormal. Depuis 2010, je deviens un vrai passionné des nouveaux médias et des technologies numériques. Sur ce blog, au premier abord je désire vous faire découvrir la face cachée de la perle des Antilles. Son histoire, ses richesses culturelles et sa beauté naturelle.

Archives par auteur

1 Commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *