Combien de temps faudra-t-il encore à Haiti?

La république D’Haïti et la république dominicaine partageant l’ile d’Hispaniola ont en commun le colonialisme européen et de nombreuses occupations américaines dans leurs histoire; sans compter des régimes politiques corrompus à répétition.Toutefois, la république voisine depuis tantôt 20 ans a fait un bond en avant vers le développement économique. Et quand est- il  d’Haïti, mère de la liberté des noirs ?

En 1803, l’union entre les anciens libres et les nouveaux libres de la colonie de Saint Domingue ou l’union des noirs et des mulâtres allaient déboucher sur l’indépendance d’Haïti, D’où notre devise l’union fait la force. Cependant, après l’indépendance ce n’est qu’une période de confusion qui commence. Car entre 1804 et 1957, quelques 24 chefs d’Etats sur 36 ont été renversés ou assassinés.

La vie du jeune Etat était très fragile, une chose de pire allait ruiner son économie, c’est en 1825 quand le Roi de France Charles X demanda une indemnité de 150 millions de Franc-or pour reconnaitre l’indépendance de la première république noire du monde. Une somme que le Président Jean P. Boyer réussît à réduire à 90 millions de francs- or.

Une gifle pour la mémoire de Dessalines selon des Historiens. Le père de la patrie avait déclaré  le 1er janvier 1804 << Peuple Haïtien, rappelle-toi que j’ai tout sacrifié pour voler à ta défense : parents, enfants fortune et que maintenant que je ne suis riche que de ta liberté ; que mon nom est devenu en horreur à tous les peuples qui veulent l’esclavage et que les despotes et les tyrans ne le prononcent en maudissant le jour qui m’a vu naitre. Si jamais tu refusais ou recevais en murmurant les lois que le génie qui veille à ta destinée me dictera pour ton bonheur, tu mériterais le sort des peuples ingrats. >>

Haïti ! Pour combien de temps attends –tu encore un autre Dessalines ou un Toussaint Louverture ? Et voilà, 208 ans après  l’indépendance d’Haïti, la litanie de ses souffrances ne fait que commencer. Le peuple attend toujours son Sauveur, à chaque période électorale, la nation entière a une lueur d’espoir que cela va changer, par exemple : février 1986 départ de Duvalier, décembre 1990 élection du Président Aristide, février 2004 départ du président Aristide etc.

Rien de nouveau sous le ciel d’Haïti Thomas, un vieillard a déclaré en Haïti, les gros poissons ne cessent jamais de manger les petits.

Alors qu’Haïti revenait sur le devant de la scène de l’actualité avec le tremblement de terre du 12 janvier 2010 ; pas mal de conférences pour la reconstruction du pays avaient été organisé tant en Haïti qu’à l’étranger et combien de milliard de dollar de promesse. Mais combien de temps encore Haïti devrait attendre pour que l’élite du pays fasse la paix et vivre la devise du pays, l’union fait la force et non la division au profit de l’ennemi.

À propos de l'auteur

Nelson Deshommes

Vous êtes sur le blog de Nelson Deshommes. Je suis de nationalité haïtienne, journaliste indépendant, blogueur et chercheur en psycho-paranormal. Depuis 2010, je deviens un vrai passionné des nouveaux médias et des technologies numériques. Sur ce blog, au premier abord je désire vous faire découvrir la face cachée de la perle des Antilles. Son histoire, ses richesses culturelles et sa beauté naturelle.

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *