pauvre

Parce qu’un jour, j’avais faim

un plat du jour/ par azartaz via flickr.com

Jamais je n’avais regardé les passants comme ce soir. Pourtant il me semblait que j’étais seul au monde. Je revenais de l’école, fatigué on ne peut plus de cette rude journée de classe. Et puis une faim de loup torturait mes entrailles. J’étais comme un chien errant au milieu d’un désert.