Provocation à la guerre, Haïtiens ne tombez pas dans le piège des Dominicains

HAITI

La relation entre les deux peuples partageant l’île d’Haïti se dégrade un peu plus de jour en jour. Tout porte à croire qu’il est possible qu’une grande guerre puisse éclater entre Haïti et la République Dominicaine. Il y a presque 18 mois, je me demandais s’il n’existait pas une guerre froide entre ces deux peuples frères. Pour certains la réponse était claire, la République dominicaine tente partout les moyens de mettre sous sa domination la première République nègre du monde. Comment cela arrivera-t-il ? Est-ce par une Grande guerre ?

Comme les deux ailes d’une colombe, Haïtiens et Dominicains sont condamnés pour vivre ensemble. Cependant, depuis la fameuse décision de la Cour constitutionnelle dominicaine qui pense à  « dénationaliser » près de  200 000 Dominicains d’origine haïtienne, on dirait que depuis lors la campagne de haine contre les haïtiens est devenue une affaire d’Etat.

Sur les réseaux sociaux, certains Dominicains affirment très clairement qu’ils ne sont pas racistes, mais ils ne peuvent tolérer la présence des Haïtiens sur leur territoire. Est-ce pour cette raison qu’ils tuent en toute quiétude nos compatriotes de l’autre côté de la frontière ? Les actes de barbarie dont sont victimes les ressortissants haïtiens sur le territoire dominicain sont incompréhensibles et inacceptables.

Dominicaine

Qui pis est, ils sont allés jusqu’à souiller notre bicolore, notre âme et même notre dignité. Une provocation qui normalement soulève la réaction de toute la population haïtienne. Et surtout avec la pendaison de Jean-Claude Harry Jean, le mercredi 11 février 2015 à Santiago (deuxième ville de la République Dominicaine). Sans doute, sans la bonne volonté des dirigeants des deux Etats, une guerre sanglante entre Haïti et la République dominicaine paraît inévitable.

Entre- temps, que ce soit en Haïti ou au Canada et sur les réseaux sociaux, les Haïtiens se mobilisent pour dénoncer le racisme, mais surtout l’ascension de l’antihaïtianisme en République dominicaine.

Mais malheureusement, certains Haïtiens n’ont pas compris le jeu des Dominicains. Je pense qu’il faut à tout prix éviter toute confrontation avec nos voisins. Nous ne devons pas agir comme eux. Cette question d’attaquer aux biens et aux vies des Dominicains qui travaillent en Haïti ne ferait qu’aggraver cette crise. La violation du consulat et l’incendie du drapeau dominicain à Pétion-ville le 25 février dernier ne nous ressemblent pas. Car nous ne pouvons pas résoudre cette crise par la violence.

Pour le moment, à travers des spots, le gouvernement sensibilise la population haïtienne sur cette crise qui perdure entre Haïti et la République dominicaine. Je trouve que c’est une bonne démarche. Cependant,  les services secrets de l’Etat haïtien et la diplomatie haïtienne doivent -être plus actifs. Sinon, il revient au gouvernement haïtien de créer des conditions acceptables pour que nos compatriotes puissent vivre décemment dans le pays. Mais nos compatriotes ne doivent pas se leurrer en pensant qu’ils peuvent  affronter la République dominicaine.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *