Jean-Bertrand Aristide : Il aurait pu être le Nelson Mandela haïtien

Photo du président Jean-Bertrand Aristide par publik15 via http://www.flickr.com/photos/publik15/3987359733/

Photo du président Jean-Bertrand Aristide par publik15 via http://www.flickr.com/photos/publik15/3987359733/

Madiba est parti. Son départ est salué notamment par un pléthorique d’ancien chef d’Etat et de gouvernement du monde entier. Parmi ces personnalités qui ont rendu un vibrant hommage à ce grand homme de notre race, figure l’ancien chef d’Etat haïtien, Jean-Bertrand Aristide. Ce dernier aurait dû être le Mandela haïtien.

Un homme de la trempe de Nelson Mandela, on ne trouve pas ça sur le marché du jour au lendemain comme on rencontre un mendiant dans la rue. C’est pourquoi l’hommage qui est rendu à cet homme qui a sacrifié sa vie et sa liberté au profit de tout un peuple est amplement digne de son nom.

Comparativement à Nelson Mandela, notre ancien chef d’Etat, Jean-Bertrand Aristide n’a pas eu à passer 27 ans en prison. Elu président d’Haïti pour la première fois  le 16 Décembre 1990. Aristide avait tout simplement été victime d’un coup d’état le 30 Septembre 1991 qui le força à s’exiler d’abord au Vénézuela et ensuite aux Etats-Unis d’Amérique.

Sans doute, ce n’est pas ce 5 décembre 2013 que l’ancien prêtre apprendra qui était Madiba. Car voici ce qu’il a écrit à son sujet à l’occasion de sa mort :  » Les luttes, les innombrables sacrifices et la vision de la liberté qu’il a embrassés avec dignité, demeureront à jamais une inspiration pour tous les peuples. Homme d’Etat, libérateur africain, Homme par excellence, le Président Mandela offre au monde entier un exemple remarquable ». Je ne doute pas qu’il soit bien conscient de son message.

Cependant Nelson Mandela, n’a jamais été un exemple remarquable pour lui. En effet, il est celui à l’occasion de s’inspirer de Rolihlahla (prénom de Mandela à la naissance), pour un avenir meilleur pour son pays avait demandé qu’un embargo soit imposé au pays par l’administration du Président Bill Clinton. Cela dans le seul souci de retourner au pouvoir. Il n’avait aucun souci pour les malheureux qui croupissent dans la misère, et la situation désastreuse dans laquelle se trouvait le pays après son départ en exil.

Par ailleurs de retour de l’exil le 15 octobre 1994, il avait eu l’occasion d’imiter les actes de Nelson Mandela. Mais il n’avait eu la clairvoyance d’esprit pour pouvoir se hisser au talon de cet homme, qui ne se laissait pas emporter par l’esprit de vengeance qui aurait animé tout homme dont Mr Aristide lui-même. Mais il avait préféré de maintenir le fameux (pa neglije ba yo sa yo merite) dit le père Lebrun ou le supplice du pneu.

A propos de Nelson Mandela Mohammed Ali a déclaré : “ll nous a appris le pardon à grande échelle.’’  En plus de cela on retiendra de Madiba d’être un grand réconciliateur.

Par contre l’ancien apôtre du Christ et porteur de la bonne nouvelle du Salut,  peu de temps après son retour d’exil soit en avril 1995, a dissout l’armée d’Haïti. Il arrive ainsi à prendre sa revanche aux dépens des acteurs du coup d’état. Malheureusement  il ne savait pas que fit Nelson Mandela en faveur de ses bourreaux. Sinon il aurait pu être inspiré de lui, ainsi son message d’aujourd’hui aurait pu être un bel témoignage et vibrant hommage à Nelson Mandela, qui a tout sacrifié même cet amour incontrôlable du pouvoir dont sont victimes certains leaders de notre temps.

C’est notre bien aimé Joseph Dieudonné Larose, L’ancien chanteur de Missil 727 qui avant la mort de Mandela lui avait présenté un hommage exceptionnel à travers cette vidéo.

1 Commentaire

  1. You really make it appear so easy together with your presentation however
    I find this matter to be actually one thing that I feel I’d by no means understand.
    It sort of feels too complicated and very huge for me.

    I’m having a look ahead to your next put up, I’ll attempt to get the grasp of it!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *