Existe-t-il une guerre froide entre Haïti et la République dominicaine ?

Carte d'Haïti et la République Dominicaine via wikipédia.org

Carte d’Haïti et la République dominicaine via Wikipédia.org

Le sentiment anti-haïtien a toujours été très présent en République dominicaine. Cependant après le massacre de quelque 20 000 Haïtiens le 2 octobre 1937 par le gouvernement Trujillo, on s’attendait à une paix durable entre les deux pays partageant l’île d’Haïti. Pourtant, la situation se complique toujours entre les deux Etats. La présence haïtienne sur le sol dominicain a toujours été considérée comme une maladie incurable, qu’il fallait enrayer par tous les moyens.

Cette semaine, la décision de la honte du gouvernement dominicain de rendre apatride, tous les Dominicains d’origine haïtienne qui seraient nés en République dominicaine après 1929, interpelle la conscience de tous les Haïtiens. Et ce qu’il faut retenir de cette question, c’est qu’il s’agit d’une décision qui cible une nation bien précise.

Enlever la nationalité dominicaine à ces citoyens est considéré comme un acte d’extrêmement grave. Selon plus d’un, cette décision de la Cour constitutionnelle dominicaine est une déclaration de guerre à la nation haïtienne. Selon une note de presse de l’Organisation du peuple en lutte (OPL), « cette décision de la Cour constitutionnelle de la République voisine choque la conscience universelle qui lutte pour un nouvel humanisme au XXIe siècle ».

Les relations entre Haïti et la République dominicaine ont longtemps été conflictuelles. Cependant, depuis le tremblement de terre qui a ravagé Haïti, en janvier 2010, la relation entre les deux pays était parfaite. Et surtout depuis l’élection du président Martelly, on croyait que c’était la bonne entente entre Saint-Domingue et Port-au-Prince.

En effet, mis à part les 22 ans d’occupation de Saint-Domingue par Haïti sous le gouvernement de Jean-Pierre Boyer et du massacre des milliers d’Haïtiens en 1937 sous le régime du dictateur dominicain Raphael Leonidas Trujillo y Molina, la dernière goutte d’eau qui semble renverser la vase de colère des Dominicains, c’est la décision de l’Etat haïtien d’interdire l‘importation des produits avicoles dominicains dans le pays.

Espérant que cette guerre diplomatique sera résolue au plus vite par les hommes politiques des deux pays, ce pour éviter un bain de sang dans les rangs de la population civile.

11 Commentaires

  1. il n’existe pas de guerre froide parce que maintenant st domingue Est passé a LA phase violente en eliminant un Haitien et en brulant leurs drapo… il nous reste a prier pour qu’ une guerre ne se declenche pas entre ses deux nations

  2. Hier , j’ai suivi une emission radiophonique sur le 90.5 FM en Haiti et la dame qui intervenait disait que Haiti a occupee la RD par le president Jn Pierre Boyer qui a repondu a l’appel des insurges Dominicains qui voulaient se debarasser de leur occupant espagnols. Les dominicains ont toujours mis en avant que JN P Boyer a eu a ferme la premiere universite des Carraibes et que cela est un acte qui les a fait regresser. Au contraire les recherches ont prouve que l’Universite a tout simplement ferme ses portes car a l’epoque il n’y avait pas assez de postulants pour la faire fonctionner. Que Jn P Boyer a voulu imposer le francais comme langue et que les pretes catholiques ont formente et ont alimente la revolte contre les haitiens, il a voulu egalement impose l’exploitation individuelle des terres de cultures, ce qui n’etait pas dans les moeurs de la partie de l’est. Entre autre decision prise, c’est Jn P Boyer qui a proclame l’annulation de l’esclavage en RD. Tout cela pour dire que le sentiment qui prevaut et qui demeure chez les dominicains par rapports aux Haitiens est le fruit d’une manipulation de l’Histoire des deux peuples et de l’opinion publique par une frange ultra nationaliste en RD qui se reclame d’une certaine xenophobie , ne voulant pas admettre qu’une frange de la population, elle aussi a une descendance Africaine.

  3. En lisant ton billet et la réponse d’Osman, j’ai l’impression Nelson, que tes inquiétudes sont fondées. Haïti et la République Dominicaine se regardent en chien de faïence. C’est si triste pour deux peuples qui ont tellement des histoires. Communes. J’ai l’impression que la guerre froide est plus proche que tu ne le dis. Henri Calixte, je pense que Nelson a raison, d’après le contenu de son billet qui me rappelle étrangement le pb que nous vivons en Afrique centrale.

    1. Et oui Josiane, le rapport entre Haiti et la République Dominicaine est toujours vraiment compliqué. On a l’impression que les dominicains ont une revanche à prendre sur Haïti. Car pour le petit Dominicain s’il est dans une situation précaire, c’est la faute des haitiens, qui ont eu a dirigé ce pays pendant 22 ans.

  4. Je peux comprendre que la decision rendue par la haute cour de justice en republique Dominicaine, adverse aux Dominicains d’origine Haitienne nes a partir de 1929, soit a meme de creer une certaine friction diplomatique entre les deux pays, mais l’allegation d’agression perpetree par des soldats Dominicains sur des Haitiens en territoire Haitien serait une autre chose qui necessiterait une attention speciale!

    1. De toute façon le gouvermement haïtien a intérêt à agir vite dans ce dossier, pour que la population haïtienne ne puisse pas tomber dans les provocations des soldats dominicains.

  5. Je ne comprends pas ta position! Il semble d’apres vous qu’Haiti aurait du acheter une quelconque paix avec la Republique Dominicaine avec le sang des 20.00 Haitiens (le chiffre est souvent mentionne a 35.000) massacres par le gouvernement de trujullio en 1937, soit trois ans apres la fin de l’occupation Americaine en Haiti. Quand on a un pays reduit a son plus bas niveau d’incoherence sociale, il n’est plus difficile de comprendre comment la memoire collective de tout un peuple ait pu etre totalement inexistante! Les Juifs ne cessent jamais de revendiquer l’holocauste de millions de leurs freres et soeurs en Allemagne par Hitler! Pour nous autres par contre, le massacre de milliers de nos compatriotes en Republique voisine ne saurait etre a meme de rivaliser notre insatiabilite pour les conforts materiels qu’offrent nos voisins de l’autre cote de l’ile. Pourquoi cette insouciance, pourquoi cette lachete, pourquoi cette honte! L’heure est arrivee, le glas est sonne pour que nous, Haitiens et Haitiennes, prenions conscience de notre etat et pretions serment devant Dieu et devant les hommes de nous unir autour d’un objectif commun, le meme objectif qui nous a anime lors des guerres de notree independance, pour declarer une fois de plus au monde entier qu’Haiti est notre, que nous l’avions acquise au prix de notre sang et que nous sommes capables de garantir sa perennite. Vive Haiti, Vive le peuple Haitien!

    1. Ma position est claire, je souhaite à tout prix que cette guerre diplomatique ne va pas déboucher sur un combat sanglant entre les haïtiens et les domincains. Ce qui serait plus fatal pour l’économie haïtienne et le peuple haïtien.

  6. Je suis ici depuis déjà 4 ans, parfois, sans être pessimiste, je me demande s’il y aura vraiment une bonne relation entre les deux pays ? Pour le Dominicain, l’Haïtien est tout, sauf humain, son égal. C’est de l’haïtianophobie pure. Je pense qu’il revient plutôt aux dirigeants haïtiens de créer des conditions de travail en Haïti pour freiner l’immigration massive des Haïtiens ici en République Dominicaine.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *