Haïti-Vaudou: « Chaque Hougan est un Pape dans son Hounfour »

cérémonie du vodou haitien. via l'église vaudou d'haïti.

Cérémonie de vodou haitien (via l’église vaudou d’Haïti)

Le vaudou en Haïti demeure un sujet très controversé. Pour certains, il est une religion, pour d’autres, le vaudou est un élément de la culture haïtienne ou tout simplement une tradition et un mode de vie. Dans un premier article sur ce sujet, nous avons tenté de démontrer que le vaudou est une culture du marronnage haïtien. Maintenant, nous allons essayer de comprendre ce qu’est le vaudou avec la complicité d’un sociologue. 

« Le vaudou haïtien est né de la rencontre à Saint-Domingue de l’animisme africain et du catholicisme français », nous explique le sociologue Nicolas Valcimon, professeur à l’université Notre Dame d’Haïti. Les esclaves africains qui arrivaient par milliers dans la colonie de Saint-Domingue étaient automatiquement baptisés par la religion catholique, qui était la religion des maîtres. Cependant,  les esclaves ne rejetaient pas mécaniquement leurs anciennes croyances. Une croyance dans le culte des forces de la nature et le culte des morts.

Ainsi, le vaudou est la combinaison de la croyance africaine et des éléments du catholicisme romain. ‘’Pour les haïtiens, le vaudou est ce qui raccroche à l’Afrique et à la mémoire de l’esclavage’’, dirait le sociologue Laënnec Hurbon.

Par ailleurs, selon le père Valcimon, la culture populaire ce n’est pas le vaudou. C’est plutôt une culture théologique. En effet, le mot Dieu est dans tous les coins et recoins de la vie quotidienne de l’haïtien. Le mot Dieu est sur toutes les lèvres. Un étranger pourra noter facilement ces tags dans les conversations de l’haïtien (demain si Dieu le veut; je vais bien grâce à Dieu; ‘se Bondye Ki sovem’, pas plus mal grâce à Dieu).  Alors, le vaudou est bel et bien un élément de la culture haïtienne, mais il ne reflète totalement la culture du peuple haïtien. Même si on reconnait, pour l’haïtien tout événement provient de l’agent surnaturel ou du Dieu.

Le Vaudou n’est pas une religion

Certains auteurs affirment que le vaudou est une religion, d’autres vous disent qu’il ne l’est pas. On est vraiment dans la confusion. Alors qu’en Haïti, « chaque hougan est un Pape dans son honfour », a déclaré le sociologue Nicolas Valcimon. Il n’est pas question que les hougans (prêtres du vaudou) se rassemblent ou s’organisent dans une religion.

Par ailleurs, il reconnait que le vaudou possède certaines caractéristiques qui font croire qu’il est une religion. Dans le vaudou haïtien, il y a une théologie, un rituel, des adeptes et aussi des prêtres et des prêtresses. Dans le vaudou, il y a une morale, des intermédiaires, (les loas) entre le Dieu tout puissant et les hommes. Cependant la religion vaudou n’existe pas en Haïti.

Erzulie mapiangue, un loas du vaudou haïtien. via Uglix /flickr.com

Erzulie mapiangue, un loas du vaudou haïtien (Via Uglix /flickr.com)

Le père Valcimon admet qu’il y a des politiciens, pour le besoin de la cause, qui font croire que le vaudou est une religion puisque le vaudou est vraiment populaire dans le pays. Mais la grande majorité des paysans qui sont des vodouisants ignorent totalement que le vaudou serait une religion. En effet, selon une déclaration faite par un de mes lecteurs, celui qui connait vraiment ce qu’est le vaudou, il ne pourrait pas oser parler ouvertement du vaudou. Voilà pourquoi il est toujours difficile d’avoir une idée précise sur le phénomène de la zombification. Alors  la grande interrogation est de savoir : est ce que le vaudou est une société secrète ?

Pour bon nombre de nos compatriotes, l’abandon du vaudou par le peuple haïtien est un grand péché et qui serait la source de tous nos malheurs. A cet effet, Jean Price Mars disait : « Nous n’aurons de chance d’être nous-mêmes que si nous ne répudions aucune part de l’héritage Ancestral. »

Alors, s’il ne faut pas vraiment se défaire de cet héritage ancestral, nous devons éliminer la sorcellerie dans le vaudou haïtien, qui est une source de peur.

Si vous connaissez quelque chose du vaudou et du vaudou haïtien, dites-le nous dans le commentaire.

P.S  Hounfour : c’est le temple du vaudou

Hougan : c’est le prêtre du vaudou

À propos de l'auteur

Nelson Deshommes

Vous êtes sur le blog de Nelson Deshommes. Je suis de nationalité haïtienne, journaliste indépendant, blogueur et chercheur en psycho-paranormal. Depuis 2010, je deviens un vrai passionné des nouveaux médias et des technologies numériques. Sur ce blog, au premier abord je désire vous faire découvrir la face cachée de la perle des Antilles. Son histoire, ses richesses culturelles et sa beauté naturelle.

Archives par auteur

21 Commentaires

  1. Salut, Le vodou c’est un religion. c’et la source de la verité de la nature. depuis plus de 200 ans après notre independence. les Vaudouisant haitiens monte un recif avec les assassins de la Christianisme.

  2. Bonjour à tous et à toutes.
    Pour me présenter, je suis SAINTO, Sony, un Haïtien très fier de son pays, de sa zone natale, LaMontagne, Jacmel et de sa culture.

    Moi, en tant qu’un étudiant en première année à la faculté d’ethnologie (FE) en Haïti, je dois vous mettre à la connaissance de certaines choses concernant le vodou. À ce niveau, je vais vous expliquer un peu les traits du vodou.

    Le VODOU, c’est quoi ?
    Le vodou c’est une religion dont le culte repose sur les « loas ». Daprès certains, ça a pris naissance au moment de la colonisation du peuple de Saint Domingue, dans les pratiques similées du catholisme. Daprès certains autres, ça a eu lieu depuis au pays des « Guinens », c-à-d, aux pays de l’Afrique dont nous sommes dérivés, par ex. Dahomey, etc.

    Bon, je pense que ces p’tites infos vont vous fournir beaucoup plus de connaissances. Merci.

    SAINTO, Sony

  3. « Un HOUGAN est un prêtre, un serviteur et en cela il doit être humble, vrai et pur ; il est un serviteur du monde divin. De ce fait, il ne peut pas juger et conduire le monde dans la faiblesse, dans l’esclavage et l’enfermement. Il est responsable et il motive tous les êtres à se redresser, à être responsables, à s’éveiller, à être conscients et à devenir actifs dans le service sacré.

  4. Qu’est ce qui est important, c’est de savoir si le vaudou est bon pour ceux qui le pratiquent ? non ? Je ne suis pas sure que ces prêtes et prêtresses cherchent à en faire une religion reconnue. Comme tu le dis, il pourrait l’etre, simple question de reconnaissance de la communauté internationale. L’important reste de savoir si c’est efficace, si ça libere les H et les F qui s’y adonnent ou le contraire, si il est bien au service des plus faibles, ce qui justifie l’usage de certains rituels dont on sait bien que par ailleurs, ceux qui ont les moyens et cherchent à augmenter leur pouvoir utilisent.
    J’aimerai rentrer en contact avec un pretes ou une pretresses, pourriez vous m’aider, pouvez me communiquer des coordonnées ?
    Bonne continuation et merci pour cet article.

  5. Pour tous ceux qui veulent comprendre Haïti et la richesse de son histoire, l’occasion d’un voyage au Bénin permet d’appréhender le sort des esclaves envoyés depuis le royaume de Dahomey (Bénin actuel) dans les Caraïbes, leur culture et les rites qui perdurèrent de l’autre côté de l’Atlantique, comme le vaudou….

  6. J’utilise le vaudou pour harceler les gens ( grâce au vent debout) et les forcer à me payer pour

    être tranquille.

    Je souhaite améliorer ma technique,

    Vous pouvez me joindre au 0663711188.

  7. Je voudrais bien aimé le texte de Nelson Deshommes mais il est truffé d’incompréhension du Vodou Ayisyen. Je ne sais pas avec quel outil sociologique certains sociologues prétendent expliquer notre foi vodou. Cela fait la peine que des hommes de sciences qui enseignent se trouvent dans de telle ignorance. Le vodou pour nous est un mode de vie et à l’intérieur duquel se retrouve la religion vodou.

    Jan Bo Lawouzé, Houngan, intervenant en spiritualité ET ethnologue.

    1. Pour vous aider à avoir une idée du Vodou Ayisyen des entrailles mêmes des vodouisants formés suivez- nous sur notre page Facebook. le saviez- vous?

      « Article 6.- Le Vodou est une vaste armoire à multiples tiroirs. Dépendant de ses besoins, le/la VodouisantE emprunte l’Une ou l’autre des voies suivantes pour s’exprimer.

      Article 7.- Les voies principales d’expression sont les suivantes :
      Les péristyles et les « Lakou » pour la dimension magique et familiale.
      Les sociétés discrètes, secrètes et les confréries pour la dimension magique, Mystique et Métaphysique.

      Le folklore pour la dimension artistique, culturelle et festive.
      L’Église Vodou pour la dimension collective, sociale, religieuse et spirituelle.

      Article 8.- Le Vodou fait une nette différence entre les cérémonies, les « sèvis-danti », les fêtes et les séances.

      Article 9.- La cérémonie est un rituel à double dimension (magique et familiale) au niveau du péristyle et des « Lakou ». Les péristyles et les « Lakou » privilégient les « Lwa » et célèbrent en des périodes particulières de l’année, soit pour fêter les « Lwa », soit pour des actions de grâce et de bénédiction pour la famille et les « piti’t fey », ponctués de grandes libations et de musiques appropriées. Ces genres de fête sont indifféremment appelés « sèvis-danti » ou cérémonies, toujours en référence à leur contenu.

      Article 10. Les séances sont des rencontres de types magiques, spirituel, métaphysique, administratif. Elles se tiennent périodiquement deux fois le mois dans les sociétés discrètes et dans les confréries.

      Article 11.- Les fêtes annuelles en l’honneur de l’esprit-maître de la société s’appellent aussi cérémonie en fonction de leur solennité. En d’autres circonstances, ce sont les « manger-garde », les « pilé-fey ». Etc.

      Article 12.- Le terme service est retenu par l’Église Vodou pour son rituel en l’honneur de la divinité Suprême qu’est OLOHOUM, adoré et célébré par les VodouisantEs. Les « Lwa » occupent leur fonction d’intermédiaire entre les croyantEs et OLOHOUM.» (code vodou). 1998,

      Avant d’avancer des considérations impropres sur le vodou soit en sciences sociales ou sciences humaines vérifiez vos thèses sur le vodou ayisyen pour ne pas errer collègues.

      En fin, nous voudrions attirer votre attention sur l’utilisation mal intentionnée de la photo d’une cérémonie qui ne reflète pas celle du vodou religieux. Pour votre gouverne «Article 33.- Les références spirituelles du/de la VodouisantE sont LE LIVRE SACRÉ DU VODOU, LE CODE VODOU et tous autres écrits clarifiant le mystère Vodou et le message révélé par OLOHOUM à son peuple et qui auront été acceptés tels.

      Article 34.- Le Culte Vodou à travers le rituel de l’Église Vodou bannit le sacrifice du sang et condamne la torture des animaux à des fins mystiques, spirituelles et religieuses (sauf si ceci se fait dans la dignité de l’animal).

      Article 35.- Le Culte Vodou développe et accentue le respect de la nature et de l’environnement et facilite l’émergence de groupes œuvrant pour la protection des animaux et le respect de l’environnement.

      Article 36.- Le Culte Vodou à travers le rituel de l’Église Vodou s’exerce sous la direction d’officiers consacrés par l’Autorité de l’Église Vodou et dûment affectés à des territoires par nomination émanant du Sommaire».

      Grand Servitorat Église vodou d’Ayiti

      1. Je crois vous avoir contacté pour une interview sur ce sujet, mais c’était sans réponse de votre part. Alors si vous êtes disponible pour répondre à nos questions, vous pouvez nous contacter via les réseaux sociaux.
        Merci.

      2. Le problème c’ est le nom l’ église Vodou du fait que nous utilisons le therme du Christianisme. Oui chaque Hougan est un pape dans son honfor de même que dans le protestantisme libre chaque pasteur est aussi un pape dans son église. Que voulez vous ? Créé des articles pour limiter le vodou. Vous savez quoi? L’ orsequ’ il s’agit de religion il faut que les articles soient créés de concert avec les dogmes et les rites de cette dite religion.

  8. Super Nelson! Le Vaudou n’est pas une religion. Je pensais le contraire. Tu viens de m’éclairer là. Mais, pourquoi est-il toujours considéré comme une secte alors? En tout cas, ceux qui en parlent autour de moi le prennent ainsi. Je pense que le sociologue Laënnec Hurbon a bien raison de dire que : ‘’Pour les haïtiens, le vaudou est ce qui raccroche à l’Afrique et à la mémoire de l’esclavage’’. Beau billet mon grand! J’adore. Et tu as repondu à mes questions.

      1. Quels sont ces principes si cher qui feraient d’une courant de pensée une religion ou de croyance dans une entité une religion?
        Prière éclairer ma lanterne Nelson !
        J’ai bien aimé ton billet. Simple , pratique et concis.
        J’ai également apprécie le fait qu’il y ait l’intervention des homes de science sur le sujet. Bel article au final.

      2. Je suis à la recherche d’un bon pretre vaudo pour effectuer des cérémonies en HAITIE .
        Pouvez-vous m’aider , je vous remercie d’avance .

        Maryse

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *