Maman! Je ne veux plus me marier

Le concubinage reste la principale forme d’union en Haïti. Loin devant le mariage prôné et réglementé par l’Etat haïtien. Depuis quelque temps, la tradition du mariage en Haïti perd tout son sens, les jeunes filles d’aujourd’hui ne croient plus en cette tradition, elles considèrent le mariage comme étant une simple union, un jeu d’enfant  sans que le véritable amour qui pourrait conduire au bonheur n’est pas toujours au rendez-vous. Pourtant le mariage était considéré comme une véritable preuve d’amour, entre deux être amoureux qui font le serment de s’aimer pour la vie.

Le mariage c’est un événement rempli d’émotions qui touche autant les futurs mariés que leurs parents. Autrefois, le concubinage ou comme on dit en créole le plasaj faisait l’objet de nombreuses discriminations. Et voilà, maintenant le mariage n’a pas vraiment beaucoup d’importance aux yeux de la gent féminine en Haïti.

via parismatch.com

via parismatch.com

Comment peut-on expliquer ce revirement ?

On entend par époux, ceux qui se sont engagés et unis dans le mariage. Ils s’unissent jusqu’à la mort. L’amour conjugal est vécu au-dedans du mariage et de l’alliance conjugale. D’autre part, l’amour conjugal suppose une fidélité exclusive entre les époux. D’aucuns pensent que le mépris du mariage par certaines filles de la société, est une preuve  flagrante de la volonté de ces filles de vivre dans l’infidélité. En effet, on a toujours considéré les filles comme un bien meuble, comme un objet. La violation du contrat de mariage par le garçon n’est rien aux yeux de la population. Cependant, quand c’est la fille qui cherche à assouvir ses désirs sexuels en se donnant à un autre homme autre que son mari, alors là, elles deviennent la cible de toutes les critiques. Bref, cette histoire ne date pas d’aujourd’hui, cependant on pouvait bien croire qu’avec l’évolution de ce monde, on pourrait avoir une autre conception de la femme et du mariage.

La vie de famille est terriblement compliquée. Nombreux sont les problèmes rencontrés dans un foyer. La jalousie, les difficultés économiques, le manque de confiance dans la protection légale de l’union. Il y a aussi l’influence parentale ainsi que des amis et en dernier ressort l’incapacité à communiquer. De ce fait, le mariage n’est vraiment pas un jeu d’enfant. Les époux doivent avoir le sens de la responsabilité. Se marier n’est pas si facile, dit-on parfois. Si autrefois c’étaient les hommes haïtiens qui fuyaient  le mariage, aujourd’hui mis à part certaines filles de la religion chrétienne, en majorité les jeunes filles haïtiennes ne s’intéressent plus au mariage. Les mauvaises langues pensent que ces filles qui ne s’intéressent pas au mariage, elles ont un problème avec la question de fidélité. Il faut dire cette question est toujours la principale source de conflit dans la vie des couples.

Il est évident que l’amour ne doit pas s’unir d’excuses à toutes les folies et faire passer outre le manque de santé, d’argent, de logement, de situation. Il ne doit pas davantage fermer les yeux sur de graves défauts de caractère. Mais les avantages matériels ou moraux que procure un mariage ne sont en réalité qu’un cadre dans lequel chacun met le portrait du véritable amour ou sa caricature. La vie réserve à tous de nombreuses difficultés. Le mariage édifié sur les bases fragiles des valeurs matérielles va au – devant d’une ruine inévitable et des conflits familiaux qui vont occasionner le divorce.

Témoignages.

Vu comment se comportent certains hommes et j’ai bien dit « certains » c’est normal que les femmes de nos jours ne croient plus en l’Amour et au mariage. C’est l’avis de Cathy. Par contre, Manouche, retourne sur cette question de fidélité. Ce n’est pas normal que les garçons puissent croire aujourd’hui encore que la question d’infidélité doit concerner seulement les femmes.

Par ailleurs, il faut dire que parfois les hommes émettent des critiques quant au fait que tout ce qui intéresse les filles dans le mariage, c’est la robe, la bague d’alliance et l’envie de faire plaisir à la société.

1 Commentaire

  1. Tout ce que j peux dire c est: Bravo!!!
    J’ apprecie beaucoup l’ initiative. Les articles sont tres instructifs, bien ordonnes et authentiques. Je serai plus au courant de la situation du pays. Encore bravo!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *