Qu’y a t-il de commun entre la lumière et les ténèbres?

via elishean.fr

via elishean.fr

J’avais toujours cru que l’amour n’avait pas de frontières. Voilà pourquoi je partage l’idée selon laquelle la vraie raison d’aimer, c’est d’aimer sans raison. Alors, avons-nous vraiment une âme sœur ? Comment doit-on s’y prendre pour la retrouver ?

Autrefois, quand il s’agissait du choix d’un conjoint, il était du ressort de nos parents de tout arranger, parfois même à notre insu. Heureusement, depuis un certain temps, tout a changé. De nos jours, les ados peuvent planifier eux-mêmes leur mariage ou partir aisément à la conquête de leur autre moitié.

Cependant, l’élément de religion vient encore couper le souffle au plus grand désir de notre cœur, celui d’aimer de tout notre amour et sans raison la tendresse et les charmes des jeunes filles de ce siècle. Martin Gray disait :

« La sagesse, c’est savoir reconnaître et admettre qu’un autre ne vous aime pas. Et que la vie continue malgré la cruauté de cette découverte. »

Cependant, on doit bien avoir le cœur lourd et remplit d’amertume lorsque l’on voit partir la créature de ses rêves, pour des raisons fallacieuses et des mésinterprétations de l’écriture sainte. Voici un texto que j’ai reçu, il y a environ de cela cinq ans :

Mon cœur me dit que t’es un mec parfait. Cependant, ma conviction religieuse compte beaucoup pour moi, et  je dois te dire face à tes avances, je suis vraiment dans l’impossibilité de t’offrir la sublime clé de ma voûte sacrée. Car tu sais bien, il ne peut y avoir aucun rapport entre la lumière et les ténèbres…

Je ne peux imaginer quelle serait votre réaction si vous étiez à ma place. Pourtant j’ai gardé le profil bas. Et c’est la réflexion de Martin Gray que j’avais cité un peu plus haut qui m’avait consolé.

Je ne suis pas un théologien, cependant ce passage de l’écriture sainte qui se trouve dans la lettre aux Corinthiens (2 corinthiens 6v14) est vraiment mal interprétée par plus d’un. Et cela au détriment de l’amour vrai.

Dans la société haïtienne, certaines confessions religieuses prennent un malin plaisir à catalogué le catholicisme de diabolique, le comparant à l’empire des ténèbres. Donc, il ne doit pas y avoir aucun rapport, et aucune relation sentimentale entre un frère catholique et les membres de ces différentes sectes. Heureusement, les esprits éclairés ne se laissent pas conduire sur ce chemin ténébreux.

Par ailleurs, c’est cette contradiction flagrante qui me dérange au sein des différentes religions de ce monde. Prêchant l’amour d’un coté, et d’autre part, on peut bien les considérer comme des agents démoniaques qui sèment la division dans ce monde, qui a vraiment soif de l’amour vrai.

On le dit souvent et c’est vrai : l’amour est la langue officielle de l’espèce humaine sur cette planète, par conséquent aucune religion n’est autorisée à introduire dans l’esprit des gens des arguments contraire à la vérité et à l’amour pur.

À propos de l'auteur

Nelson Deshommes

Vous êtes sur le blog de Nelson Deshommes. Je suis de nationalité haïtienne, journaliste indépendant, blogueur et chercheur en psycho-paranormal. Depuis 2010, je deviens un vrai passionné des nouveaux médias et des technologies numériques. Sur ce blog, au premier abord je désire vous faire découvrir la face cachée de la perle des Antilles. Son histoire, ses richesses culturelles et sa beauté naturelle.

Archives par auteur

1 Commentaire

  1. « aucune religion n’est autorisée à introduire dans l’esprit des gens des arguments contraire à la vérité et à l’amour pur ». 100% raison
    L’homme rationalise toujours ce qu’il veut faire en détournant de façon morbide les écritures. Quel paradoxe !

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *