Kita nago, une mystification gratuite

Le mouvement Kita Nago est organisé par l’entrepreneur Harry Nicolas dit (Mèt Fèy Vèt) du groupe Kore Pwodiksyon Lokal (KPL), avec l’appui du journaliste Smoye Noisy et de la complicité du notaire Lesly Alphonse. L’idée est de faire transporter un immense tronc d’arbre pesant environ 500 kilogrammes sur une distance de 700 kilomètres, soit de la commune des Irois à celle d’Ouanaminthe. Avec le soutien des habitants de ces différentes villes, communes et localités. Du surréalisme ou symbolisme, l’idée est très mal perçue par la classe intellectuelle du pays.

Toutefois, partant de la commune des Irois dès le premier jour de l’an, Kita nago est arrivé à Ouanaminthe ce dimanche 27 janvier 2013. Une réussite pour les organisateurs. Cependant, il est difficile de dire avec exactitude, que l’esprit d’unité prôné par Kita nago donnera les résultats escompté.

Rien n’est jamais naturel, scientifique  pour l’haïtien, que de chose qu’on entend dire de l’initiative du Kita nago. Malheureusement même la classe intellectuelle du pays se laisse entraîner dans cette trivialité. Autour de l’idée de ce projet très ambitieux. Pourtant, Kita nago est l’expression même de certains de nos proverbes : << Men anpil, chay pal ou. >> Ou du moins, << yon sèl dwèt pa manje kalalou. >>

Pour  l’haïtien, la réussite ne dépend pas vraiment des efforts de tous les jours. Il faut tout mélanger par le surnaturel, par la magie ou par une question de loas. Voilà, pour certains l’idée qui entoure l’initiative de Kita nago. La croyance mystique joue un rôle prépondérant dans la vie de l’haïtien. Même le naturel doit avoir une signification surnaturelle, cela ne m’étonne pas, tous ces ragots qui circulent autour de ce tronc d’arbre portant le nom de Kita nago. Du fait qu’après le séisme du 12 janvier, plusieurs de mes compatriotes et excuse moi, pas les moindre, des étudiants qui avaient cru que ce tremblement de terre était provoqué par les américains. Pour d’autre, c’était la main divine. Il excuse toute idée qui ferait croire qu’une secousse tellurique est  bien un phénomène naturel.

Kita nago, symbole de l’unité

Le peuple haïtien croit toujours, que c’est un Messie qui va changer la situation du pays. Le présidentialisme est ancré dans notre mentalité. L’esprit de l’union fait la force qui nous avait permis de briser les chaines de l’esclavage n’est plus de mise dans notre société.

Il est important de démystifier le projet Kita nago, qui voulait montrer à tous les haïtiens, que c’est dans l’unité et dans la solidarité totale entre nous les haïtiens, qu’Haïti va sortir dans cette situation qu’elle se trouve depuis plus de deux cents ans.

Selon Harry Nicolas, il faut qu’il y ait des écoles nationales, portant le nom de Kita nago. Plus loin il a déclaré qu’il va y avoir des émissions de radio pour expliquer en profondeur l’idée de Kita nago.

En effet, Kita nago a fait son chemin. Parcourant près de 700 kilomètres à pied, les hommes et les femmes dévoués pour un changement de mentalité dans ce pays, ont contribués pour la réussite de ce projet.

 

via haitianinternet.com

via haitianinternet.com

À propos de l'auteur

Nelson Deshommes

Vous êtes sur le blog de Nelson Deshommes. Je suis de nationalité haïtienne, journaliste indépendant, blogueur et chercheur en psycho-paranormal. Depuis 2010, je deviens un vrai passionné des nouveaux médias et des technologies numériques. Sur ce blog, au premier abord je désire vous faire découvrir la face cachée de la perle des Antilles. Son histoire, ses richesses culturelles et sa beauté naturelle.

Archives par auteur

1 Commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *