Haïti télémédecine: la technologie au service de la santé

Dans le monde actuel, aucune activité humaine n’est totalement indépendante de l’intervention des télécommunications et les nouvelles technologies de l’information. Ainsi, la pratique de la télémédecine sur le sol haïtien pour réduire les risques des décès est un pas géant vers la modernisation.

Tout comme dans beaucoup de pays de l’Afrique francophone, Haïti depuis 2003 est entrain de faire l’expérience de la télémédecine. Celle-ci étant une voie alternative pour combler le déficit en ressources humaines et matérielles dont le pays fait face.

En effet, la télémédecine est une application des TIC pour améliorer l’accessibilité aux soins de sante spécialisés tout en combattant la distance et l’isolement. Elle va des transferts de données à l’action du praticien. La telemedecine opère dans plusieurs domaines, nous citons entre autres : Télé-consultation : consultation, diagnostic et suivi du patient à distance.

Télé-formation    : (e-Learning), formation ou   enseignement médical à distance.

Télé-transmission : transferts d’information médicales entre professionnels de

Santé et patients.

Télé-chirurgie : opération chirurgicale assistée distance  par ordinateur.

Télé-surveillance : surveillance du patient à domicile.

Par ailleurs, ce n’est pas un secret pour personne que la situation sanitaire du pays avant et après le tremblement de terre du 12 janvier est très grave. Avec en moyenne 5,9 médecins ou infirmières pour 10.000 habitants et 6,5 professionnels de sante pour 10.000 habitants, le pays est loin de la norme minimale de l’OMS de 25 professionnels pour 10.000 habitants. Très souvent, il ya des haïtiens qui vont se faire soigner dans un pays étranger, en prenant le risque de mourir pendant le voyage. Pourtant avec un bon partenariat du secteur prive et l’Etat, on pourrait investir d’avantage dans cette technologie. Ainsi, sur place le citoyen pourrait se faire soigner par des spécialistes étrangers.

Heureusement, les TIC nous permettent de rattraper le temps. Car à chaque fois qu’on se sert des télécommunications à  des fins sanitaires, il s’agit d’une pratique de la télémédecine. Les consultations entre patients et médecins au téléphone, les échanges de données sanitaires sur les réseaux informatiques constituent également des exemples de pratique de la télémédecine.

À propos de l'auteur

Nelson Deshommes

Vous êtes sur le blog de Nelson Deshommes. Je suis de nationalité haïtienne, journaliste indépendant, blogueur et chercheur en psycho-paranormal. Depuis 2010, je deviens un vrai passionné des nouveaux médias et des technologies numériques. Sur ce blog, au premier abord je désire vous faire découvrir la face cachée de la perle des Antilles. Son histoire, ses richesses culturelles et sa beauté naturelle.

Archives par auteur

1 Commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *