Quel petit ami, pour quel projet d’avenir?

Depuis longtemps  mais plus encore de nos jours , les adolescents sont confrontées à ce dilemme, à savoir faire le choix final entre deux courtisans. Dans les écoles, dans les groupes de jeunes ( religieux, culturels ou autres) les rencontres entres les adolescents de sexe opposé se font de plus en plus fréquentes.Ce qui facilite la tache des charmeurs, les mecs, les gars sont beaux, intelligents, talentueux et les nanas, gonzesses sont terriblement belles, attirantes, le moins qu’on puisse dire. Alors qu’on se fait agripper, comment choisir? Le constat

Malheureusement, avoir un petit ami pour certaines est maintenant considéré comme être à la mode. C’est comme se faire faire un nouveau piercing, avoir un bijou flambant neuf, voire un nouveau cellulaire. Et tout naturellement, ce bijou neuf ou cellulaire sera remplacé littéralement dès qu’il aura fait son temps ou qu’un autre modèle apparaît  De ce fait, les critères de choix les plus observés sans prétendre être exhaustif ni généraliser, portent par ordre d’importances, sur les capacités économiques, la beauté, les capacités intellectuelles. Cependant, il existe encore celle qui croient aux sentiments, qui croient en l’amour, tout en étant sous l’emprises des besoins sociaux économiques  Bien qu’elles privilégient les valeurs morales, l’éducation, la politesse, le niveau global de formation, la capacité et  et la velléité de travailler honnêtement pour gagner sa vie, entre deux courtisans, faire un choix n’est pas chose facile. Et la tache est encore plus dur si l’un des concurrents répond très bien à la maxime : un tien vaut mieux que deux tu l’auras.Les adolescentes de cette catégorie devront faire montre d’une grande force de caractère pour contrecarrer les idées de leurs copines ( qui se retrouvent dans le premier groupe) résumées dans ces proverbes créoles  :<< de (2) mèg pa fri**>> ou encore<<lanmou pa monte chodyè***>>

Comment choisir?

Personne ne peut prétendre avoir la solution ni la recette idéale pour choisir entre deux courtisans. On dit souvent qu’il a deux choses sur lesquelles on ne peut conseiller: le choix d’une voiture u demander quelqu’un  en mariage. Mais nous sommes tous d’accord que le choix d’un petit ami doit être quelque chose mûrement réfléchie. Même  face à des besoins sociaux économiques, on devrait au moins se poser la question suivante: Quel petit ami, pour quel projet d’avenir?

Cela ne sous-entends pas forcement que mon premier petit ami sera l’homme de ma vie. Et pourquoi pas? mais néanmoins cette relation, pendant sa durée, courte ou longue, devra me permettre de grandir et de m’épanouir sainement, avoir une meilleure compréhension de la vie et me donner les outils et armes nécessaires pour affronter les réalités de la vie quand le temps viendra. En ce sens seul le coeur a la réponse. C’est vrai  qu’on n’arrive pas toujours à écouter son coeur. certains disent carrément qu’il ne faut pas. Mais évitons d’avoir un petit ami rien que pour être à la mode. celle-ci comme l’histoire n’est qu’un perpétuel recommencement.

2 Commentaires

  1. I’ve just study the important information provided with this place. I should say We’re pretty engraved with the condition of content. It offers me a lots of acumen to my know-how. I d been don t know this certainly before inside my living. Thank you very much due to this. We’re looking forward for added improvements. Continue the great do the trick.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *