Haiti: votre salut ne viendra pas de l’Etranger!

Avant le tremblement de terre du 12 janvier, Haiti recevait toujours l’appui de plusieurs partenaires internationaux. Peu de temps après le seisme plusieurs pays amis d’Haiti, venaient au secours de la population haitienne. En effet, depuis lors, ni l’Etat, ni la societe civile et le secteur privé croient c’est à l’Etranger de venir resoudre les problèmes du pays.

Haiti vit une situation très critique de son histoire, les nationalistes sont tous aux abois. Car 207 ans après l’independance d’Haiti, ce pays vit encore sous la dependance de totale de la communauté internationale.

Les Faits

Pour assurer la sécurité des vies et des biens de la population haitienne, c’est sous la responsablitéde l’ONU à l’aide de  la minustah<< missions des nations unies pour la stabilisation d’Haiti>>. Defaite, la situation securitaire des haitiens restent precaires. Mais les soldats ont apporté le cholera pour les haitiens.

Près de 500 ONG, sont sur le sol Haitien, pour tenter de en aide aux plus vulnerables de la societe. Par contre, OXFAM une ong internationale reste très critique vis à vis de l’action des ong en general en Haiti. Dans la foulée, le representant sortant de l’ OEA en Haiti avait lui aussi critiqué ouvertement l’action de la communauté internationale dans le pays, Dans une interview accordée au journal suisse << le temps>>.

En fin de compte, les haitiens doivent prendre en charge leurs responsabiltés. c’est l’avis de plusieurs observateurs, qui croient les haitiens ne doivent pas laisser à l’internationale de décider de leurs avenir.

Par ailleurs, c’est l’ambassadeur Ricardo Seitenfus, qui a révélé, des representants de la communauté internationale avait proposé le depart du president René Préval lors d’une réunion qui s’est tenue à port-au-prince, après les elections législatives et présidentiel du 28 novembre dernier.

En effet, pour justier ce vouloir d’être sous la dependance de l’Etranger le chef de l’Etat a fait appel à une mission de l’OEA pour venir verifier le processus electoral afin de dire oui ou non si les resultats des elections sont correctes. En Haiti, rien ne se fait nas la l’aval des etrangers, c’est etrange n’est ce pas?


À propos de l'auteur

Nelson Deshommes

Vous êtes sur le blog de Nelson Deshommes. Je suis de nationalité haïtienne, journaliste indépendant, blogueur et chercheur en psycho-paranormal. Depuis 2010, je deviens un vrai passionné des nouveaux médias et des technologies numériques. Sur ce blog, au premier abord je désire vous faire découvrir la face cachée de la perle des Antilles. Son histoire, ses richesses culturelles et sa beauté naturelle.

Archives par auteur

1 Commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *