Investir dans la diversité culturelle haïtienne, une nécessité pour l’exportation de notre culture

Je ne connais pas d’autres pays plus riches culturellement qu’Haïti dans la Caraïbe. L’art demeure dans l’âme de chaque Haïtien, la culture est notre porte-bonheur, elle est notre plus grand patrimoine, notre espoir et notre source de réconfort.

De notre peinture en passant par notre sculpture, notre musique, et jusqu’à la danse et la gastronomie haïtienne, notre diversité culturelle était considérée autrefois comme une mine aux trésors. Et n’en parlons même pas de notre littérature ! Elle fait encore les délices des lecteurs de par le monde.

La culture joue un rôle prépondérant dans la vie des Haïtiens. Elle confère encore plus de sens et de valeur à notre identité. Cependant, de nos jours, je constate avec amertume que notre culture est en chute libre. Faute d’une politique culturelle nationale, le secteur culturel haïtien reste à la traîne dans la caraïbe.

Aux yeux de plus d’un, y compris de beaucoup d’Haïtiens, il y a environ trente ans, notre culture était une richesse pour le monde entier, un symbole d’une très grande valeur. Dans un article publié le samedi 19 août 2017, le poète, écrivain et essayiste Rodney Saint- Éloi affirme :

Haïti a surgi au monde, grâce à la révolution anti-esclavagiste de 1804, mais aussi grâce à son art, sa culture, sa musique, sa peinture, et sa littérature, qui rayonnent à travers le monde.

Aujourd’hui, les catastrophes naturelles, les troubles sociaux et l’instabilité politique s’harmonisent pour nous faire perdre cette grande richesse que représente notre culture. Et quand je vois la disparition de la production des œuvres cinématographiques dans le pays, je conclus que la filière culturelle ne sera jamais un levier de développement économique pour notre société.

Pourtant, de nombreuses études révèlent clairement que tout projet culturel bien défini peut dégager des bénéfices assez significatifs pour promouvoir le développement durable dans un pays. Mais cela n’arrivera pas sans un appui du gouvernement aux entreprises culturelles désireuses d’exporter leurs projets ou produits culturels.

Pourquoi investir dans la culture ?

D’où l’intérêt d’investir massivement dans la production des œuvres culturelles de très grande valeur pour un rayonnement de l’art et la culture haïtienne à l’échelle internationale.

Nous devons investir dans la culture afin tout d’abord de parvenir à un échange équilibré des biens et services culturels et ensuite de faire notre mieux pour accroître la mobilité de nos artistes et des professionnels de la culture un peu partout à travers le monde.

Cependant, s’il est bien vrai que nous sommes tous fascinés par l’artisanat, la culture, la musique et la danse, je suis persuadé que tout ceci ne mènerait nulle part, si à la fin nous ne sommes pas conscients qu’il soit important de placer des investissements dans ce secteur afin que notre culture puisse devenir un moteur de croissance économique et de développement durable.

Et dans un contexte où la production culturelle de qualité nous fait défaut, aider le pays à remonter la pente me semble plus profitable pour le secteur que des subventions à des parlementaires.

En effet, afin de soutenir l’exploitation et l’exportation de produits culturels haïtiens. Il faut de nouvelles approches pour orienter les politiques culturelles du pays. Puisque chez un peuple où la culture représente un symbole aussi fort, nous devons investir dans cette filière pour faire exister aussi la culture savante haïtienne partout dans le monde.

À noter qu’en dépit de sa situation calamiteuse, Haïti peut devenir la plaque tournante de la diversité culturelle dans la Caraïbe. Et ce qui importe le plus pour moi, c’est que l’État puisse créer un fonds destiné à soutenir les entreprises culturelles.

Une initiative, je crois s’il est rejoint par les efforts du secteur privé favorisera la production, la distribution, la promotion et l’exportation des biens et des produits culturels haïtiens au niveau mondial.

À propos de l'auteur

Nelson Deshommes

Vous êtes sur le blog de Nelson Deshommes. Je suis de nationalité haïtienne, journaliste indépendant, blogueur et chercheur en psycho-paranormal. Depuis 2010, je deviens un vrai passionné des nouveaux médias et des technologies numériques. Sur ce blog, au premier abord je désire vous faire découvrir la face cachée de la perle des Antilles. Son histoire, ses richesses culturelles et sa beauté naturelle.

Archives par auteur

2 Commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *