Haïti : la route vers l’acceptation de l’homosexualité est encore longue

Manifestation contre mariage pour tous

Jeudi 3 septembre 2015, à l’initiative du collectif des églises Protestantes du Cap-Haitien, des milliers de gens ont manifesté contre le mariage pour tous. Ils dénoncent un avant-projet de loi visant à l’égaliser le mariage pour les couples de même sexe dès la prochaine rentrée parlementaire en Haïti.

La communauté LGBT d’Haïti aura toutes les peines du monde de se faire accepter au sein de notre société. Non pas parce que les Haïtiens ne sont pas tolérants, mais plutôt parce que nous avons une mauvaise conception de l’homosexualité.

Notre façon d’aborder ce sujet est à mon avis trop simpliste. Ce n’est pas vraiment un combat entre Dieu et Satan comme vous le croyez. Il ne faut pas me taxer du diable, si comme toi je ne condamne pas l’homosexualité. Non, cela ne fait pas de moi un agent de Satan, si je vous dis qu’il faut respecter le droit des homosexuels.

En effet, je peux accepter avec des arguments scientifiques qu’on me dise qu’un homme ne doit pas avoir une relation d’amour avec un autre homme. Ou du moins en considérant des lois naturelles. Cependant, il ne suffit pas de baser sur les prescrits bibliques ou sur d’autres croyances inventées de toutes pièces pour condamner le comportement sexuel d’un individu.

Et malheureusement, en Haïti nous continuons à croire que si quelqu’un est masisi (Gay en créole), c’est qu’il a été adopté par un des loas du vaudou. Ou cette personne a été victime de la sorcellerie. Avec cette conception de l’homosexualité, si vraiment  il y a un projet de loi en faveur des homosexuels dans un tiroir, alors j’ai bien peur qu’il n’y ait pas une campagne de lynchage des homos dans le pays.

Puisque à Cap-Haitien, les manifestants ont fait savoir très clairement : « Si c’est accepté dans d’autres pays, cela ne se fera jamais en Haïti. » Alors le chemin de croix des homosexuels d’Haïti sera très long.

Car le débat sur l’homosexualité n’est pas pris en charge par l’élite intellectuelle du pays. Mais plutôt par des chrétiens du dimanche en mal de paraître dans la société.  Aujourd’hui, il est important d’éduquer nos jeunes, pour qu’ils ne voient pas d’un mauvais œil les homosexuels du pays. Car dit-on le bonheur de l’un ne fait pas le malheur des autres.

Alors mes chers chrétiens, c’est le moment de poser les vrais problèmes du pays. Je ne comprends pas pourquoi vous manifestez contre l’homosexualité, et puis vous n’avez jamais manifesté contre la corruption qui ronge les institutions du pays, vous gardez toujours le silence face à l’intolérable.

1 Commentaire

  1. L homosexualite est le pire de la corruption …C est de l abomination ….
    Ils manifestent contre l abomination pourvue que le gouvernement de Dieu
    Est unsulte par ce moyen, act … Et merite d être sanctionne selon Levitique 20 : 13

    Crois moi …

    L homosexualite est la pire des semences qui va faire grandir l abre de la corruption qui va tuer toutes les belles vertues et valeurs morales du pays … C est Un problem tres serieux … le probleme du pays est grave et on doit s attendre au pire si on laisse grandir cette tendance…

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *