Cyberattaque : Haïti est-elle prête à y faire face ?

CyberA

Le développement numérique gagne du terrain dans le monde. Et Haïti n’est pas en reste face à l’expansion des outils connectés. Cependant certains de nos compatriotes, qui ne maîtrisent pas la sécurité numérique se montrent très inquiets face à cette montée en puissance des cyberattaques.

Aujourd’hui aucun pays au monde ne peut se vanter d’être à l’abri des cyberattaques. Pas même les États-Unis d’Amérique. D’ailleurs, le lundi 12 janvier 2015 le Pentagone avait  bel bien confirmé une cyberattaque contre le compte Twitter et Youtube du commandement central américain par des groupes se réclamant proches de l’État islamique. Et cette situation n’est pas trop différente de ce qui se passe à Paris.

En effet, la chaîne internationale francophone TV5Monde, a elle aussi été la cible d’une cyberattaque dans la nuit du mercredi 8 avril 2015. Une situation qui ne laisse pas indifférente les détracteurs de l’internet. A Cap-haïtien, après la question électorale,  c’est le débat qui capte le plus,  l’attention des habitants de cette ville.

Aujourd’hui, ces cyberattaques à répétition suscitent pas mal d’interrogations concernant l’utilisation d’internet en Haïti. Notamment le type de comportement dont les citoyens Haïtiens devraient adopter sur la toile. Malgré la fièvre électorale, c’est pour la première fois, j’entends parler de sécurité numérique dans le nord du pays. Certains internautes vont jusqu’à considérer l’internet comme étant une arme à double tranchant. Même s’il faut préciser que le phénomène de piratage des sites d’internet ne date pas d’aujourd’hui. Cependant il faut le reconnaître, désormais ces attaques frappent à toutes les portes.

Pour l’instant, il n’y a aucune menace réelle contre Haïti. Ou du moins, on n’en sait pas trop. Cependant, puisqu’on parle rarement de sécurité numérique en Haïti. Aujourd’hui, on est en droit de se demander quel est le niveau de protection de nos entreprises et de l’administration publique dont les infrastructures pourraient être attaquées par des hackers à la recherche d’une proie facile.

S’il est de bonne guerre,  qu’Haïti fasse des pas géants pour rattraper le temps perdu dans le domaine des nouvelles technologies, cependant nous devons penser à mettre des balises pour mieux se préparer face à des éventuelles cyberattaques pouvant nuire à notre faible économie. Nous devons comprendre que le piratage représente aujourd’hui une réelle menace pour toutes les sociétés.

S’il est vrai, qu’on admet que la cybercriminalité est un phénomène vraiment très complexe. Cependant, il est du devoir de l’État haïtien et de la société civile d’informer et de former la population de cette réalité. En fait, nous devons savoir qu’une cyberattaque ne concerne pas tout simplement le monde virtuel. Elle peut même arriver à détruire des équipements dans le monde réel. Donc ce n’est pas une blague, on ne rentre pas dans l’espace numérique sans un véritable plan et préparation.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *