Quelle approche doit-on prioriser pour le développement du numérique en Haïti ?

écran-conférence-numérique

Photo by Teemu Paananen on Unsplash

Depuis quelques années, on parle couramment de développement numérique, et ce à travers le monde. Certains pays ont déjà un plan d’action bien défini pour y parvenir, mais d’autres n’en ont pas, comme en Haïti par exemple. En Haïti, on multiplie les conférences sur le digital, des conférences à n’en plus finir, mais est-ce suffisant ? Il faudrait présenter un plan d’action concret sur le long terme, avec une stratégie bien définie et qui ne se limite pas à l’organisation de conférences !  Alors quelle stratégie doit-on adopter pour faire d’Haïti, le grand champion du numérique dans les Caraïbes ? 

Nous savons tous que les technologies numériques constituent un levier de développement pour tous les pays, y compris les pays du sud. Aujourd’hui le numérique est important dans tous les domaines, il est essentiel au niveau économique, il est également un levier de transformation des politiques de développement et les exemples sont nombreux… en effet, quel domaine n’évolue pas avec le numérique à l’heure actuelle ? Sachant cela, il est déplorable de constater le retard pris par Haïti pour adopter d’un plan d’action durable afin de développer ce secteur.

Alors, pour cette nouvelle année, je décide de tourner le dos aux différentes conférences qu’on organise régulièrement ici sur le numérique. Je n’ai de problème particulier avec ces conférences que j’ai pris le soin de suivre religieusement en 2017, mais je pense qu’il faut maintenant aller plus loin.

Au fond de moi, j’ai l’impression que sans des actions concrètes, ces multiples conférences ne permettront pas à Haïti d’exploiter la puissance du numérique. Dans les conférences, on écoute des experts et on apprend des choses, certes, mais on n’est pas actif. Or, il est temps de passer à l’action, sinon à quoi cela sert-il de s’intéresser au numérique ? Voilà pourquoi, pour cette nouvelle année, j’ai hâte de voir la concrétisation d’un projet qui est en discussion en ce moment et qui semble vraiment intéressant, il est question de former de dix mille codeurs sur tout le territoire.

Capture d’écran

Ce projet est une très bonne nouvelle, espérons qu’il se concrétise, car, comme je le disais, les enjeux économiques, politiques et sociaux que représente désormais ce secteur, sont tellement importants, qu’une stratégie nationale de développement numérique est vraiment ce qu’il nous faut, cela nous permettra d’aboutir à quelque chose de concret dans l’univers du numérique. Bon, c’est ce que je crois.

Appuyer la formation des jeunes dans le secteur du numérique

Selon moi, il faut miser sur la formation des jeunes, c’est la priorité, car, pour mieux construire l’avenir et s’assurer d’un développement réel en Haïti, on ne peut compter que sur la formation de la jeunesse au numérique. En plus, cela contribuera au développement progressif de ce secteur dans tout le pays, ce qui est nécessaire.

Vous me direz sans doute qu’on apprend toujours quelque chose de nouveau dans les conférences, j’en conviens. Mais une école où l’on enseignerait le code et les algorithmes aux jeunes, cela apporterait plus de résultat à l’avenir que des dizaines de colloques, j’en suis convaincu !

Il est surement plus facile d’organiser de nombreuses conférences sur le numérique, et de multiplier ces conférences, plutôt que de former la jeunesse à l’univers du numérique. Poser des actions significatives pour que tous les citoyens, de tous les recoins du pays, puissent avoir accès au numérique, cela est une autre affaire, et c’est surement une tâche assez difficile.

Mais aujourd’hui, nous devons avancer, aller plus loin, et donc tenter une autre approche. Il faut effectivement que le secteur privé et l’Etat se donnent la main pour établir un plan d’action de développement numérique à long terme, accessible à toute la population.

Ce plan d’action doit prendre en compte l’importance de la formation de la jeunesse pour un développement durable du digital dans le pays.

Car faire de la jeunesse notre cible prioritaire, c’est investir dans l’avenir du numérique en Haïti.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *